• Mathias Matallah

Episode 2 - Le Secteur, Comité Central de la PCF*

* Psychiatrie en Crise en France

Une organisation soviétique... Le Secteur est le monstre bureaucratique qui a tué en quelques décennies le système de prise en charge de la santé mentale en France.



Les passages en italique suivants sont des extraits littéraux et fidèles du rapport parlementaire sur la psychiatrie en France de 140 pages de septembre 2019…


« Concrètement, il s’agit de l’organisation administrative et géographique de la psychiatrie assurant le service public, et structurant la prise en charge des patients. Chaque patient relève d’un « Secteur » psychiatrique déterminé en fonction de son domicile. Il existe ainsi une unité hospitalière de référence et des soins ‘hors les murs’ de référence pour chaque citoyen ayant besoin d’être pris en charge par la psychiatrie publique.


Un habitant du 7ème arrondissement de Paris sera dirigé vers le centre médico-psychologique du 7ème arrondissement correspondant à ce Secteur s’il a besoin d’une consultation de psychiatrie gratuite et sera pris automatiquement en charge dans le  'Secteur 4' de l’hôpital Saint-Anne s’il doit être hospitalisé.


La gestion de chaque Secteur et de toutes les activités ambulatoires qui lui sont rattachées est centralisée à l’hôpital.


Plusieurs types de Secteurs coexistent : les Secteurs de psychiatrie générale adultes, autorisant la prise en charge dès seize ans, de pédopsychiatrie, de psychiatrie pénitentiaire.

La grande complexité du système précédemment décrit résulte du caractère pluridisciplinaire des intervenants, de la contrainte de proximité et de l’impératif de coordination entre les différents types de soins. Aux yeux de la rapporteur Martine Wonner, cette organisation ne peut être viable eu égard à la grande liberté laissée aux professions médicales dans notre pays, combinée à l’insuffisance en matière d’évaluation de politiques publiques.


Les structures qui participent, à un titre ou à un autre, sanitaire, social ou médico-social, à la politique de santé mentale, sont nombreuses et fort variées, tant dans leurs missions que dans leurs statuts ou leur niveau d’intervention dans la chaîne de prise en charge des patients.»


Comme le Comité Central du Parti Communiste de l’Union Soviétique, le Secteur est une entité en charge de faire respecter le centralisme démocratique, à l’organisation devenue au fil du temps schizophrène et incompréhensible même pour les acteurs qui la gèrent. «Parmi les dispositifs développés par les Secteurs et donc gérés par l’hôpital public ou les établissements assurant des missions de service public, on trouve évidemment, les centres médico-psychologiques - unités de coordination et d’accueil en milieu ouvert ; mais aussi des centres d’accueil permanent habilités à répondre à l’urgence 24 heures sur 24 ; des hôpitaux de jour ; des ateliers thérapeutiques ; des centres d’accueil thérapeutiques à temps partiel et enfin des services d’hospitalisation à domicile. Selon le même arrêté, les dispositifs comportant hébergement pouvaient entre autres comprendre : des unités d’hospitalisation à temps complet ; des centres de crise ; des hôpitaux de nuit ; des appartements thérapeutiques ; des centres de postcure ou encore des services de placement familial thérapeutique.


À ces dispositifs développés par le Secteur s’ajoutent les multiples acteurs sanitaires agissant dans le domaine de la psychiatrie, et en premier lieu les établissements de santé autorisés en psychiatrie mais non sectorisés : certains hôpitaux généraux ayant une activité de psychiatrie en plus de leurs autres activités mais également les cliniques psychiatriques privées, qui ne peuvent par définition pas aujourd’hui exercer les activités dévolues au Secteur. Sans compter les multiples professionnels de santé libéraux prenant en charge les patients ! »


Si quelqu’un a compris quelque chose à ce qui précède, je suis preneur de ses éclairages. Pour ma part, n’ayant jamais été ni stalinien ni maoïste, j’ai jeté l’éponge…


Mathias Matallah, CEO



A suivre : Les psykileaks de la honte ! Episode 3 - ‘Une organisation soviétique : le Projet Territorial de Santé Mentale (PTSM), comité fédéral de la PCF’


Retrouvez-nous sur Linkedin, Tweeter et Facebook !

https://medieval4i.com/fr/

https://www.medicine4i.com/


#Rapportpsy #SystèmeDeSanté #eSanté #eHealth #MediEval4i #Medicine4i #MédecineDuFutur #MathiasMatallah #Psychiatrie #schizophrénie #autisme #TDAH, #bipolaire #anorexie #Psykileaks #Pédopsychiatrie

©  Medicine4i - 4 rue de Castellane, 75008 Paris

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon